de fr it

MartinVogt

3.4.1781 à Kulmain (Haut-Palatinat), 8.4.1854 à Colmar (Alsace), cath., d'Arlesheim (1819). Fils d'Ambrosius, régisseur d'un domaine et organiste, et de NN Zach. 1812 Anna Maria Adam. Formation musicale comme jeune choriste dans des abbayes de Bavière et auprès de Johann Michael Haydn à la cathédrale de Salzbourg, organiste virtuose et violoncelliste. En 1806, V. vint en Suisse pour échapper aux recruteurs napoléoniens. Musicien itinérant, il joua dans les abbayes d'Einsiedeln, de Muri, de Mariastein et de Saint-Urbain, avant de devenir en 1812 enseignant, secrétaire et organiste à la cathédrale d'Arlesheim, ainsi que violoncelliste dans l'orchestre de Bâle. Directeur musical à la cathédrale de Saint-Gall et maître de musique au gymnase catholique (1823-1837), puis organiste de l'église Saint-Martin à Colmar. Ses compositions se répandirent en France, en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

Sources et bibliographie

  • H. Reinhardt, éd., Erinnerungen eines wandernden Musikers, 1971
  • C.E. Hänggi, Martin Vogt (1781-1854), ein Organist und Komponist der 1. Hälfte des 19. Jahrhunderts, mém. lic. Bâle, 2 vol., 1988 (avec liste des œuvres)
  • C.E. Hänggi, «Martin Vogt (1781-1854): ein vergessener Kirchenmusiker und Komponist», in Musik und Gottesdienst, 48, 1994, 166-176
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 3.4.1781 ✝︎ 8.4.1854