de fr it

LeoSchelbert

16.3.1929 à Kaltbrunn,30.3.2022 à Evanston, de Steinen. Fils de Josef Schelbert et de Magdalena née Cahenzli. 1965 Virginia Branin, infirmière, fille de John Walter Branin. De 1938 à 1943, Leo Schelbert vécut chez un oncle, paysan de montagne au-dessus d'Ilanz. Il fréquenta ensuite le gymnase à Immensee (1943-1948) et le séminaire missionnaire catholique de Schöneck (1948-1955). Après avoir enseigné au progymnase de Rebstein (1955-1959), il entreprit des études d'histoire américaine à New York (1959-1960) en obtenant un master à l'Université de Fordham (1960) et son doctorat ès lettres à celle de Columbia (1966). Chargé de cours à l'Université de Rutgers à Newark (1963-1969), il fit ensuite des recherches en Suisse (1969-1971). Professeur d'histoire à l'Université de l'Illinois à Chicago (1971-2003), il fut un spécialiste de l'immigration aux Etats-Unis. Dans ses travaux, Schelbert prit en compte le sort des peuples autochtones et présenta des études de valeur sur l'histoire de la migration suisse (émigration). Président de la Swiss American Historical Society (1975-1980), il reçut la médaille d'honneur Ellis Island en 1986 et fut nommé Suisse de l'étranger de l'année 2006.

Sources et bibliographie

  • Schelbert, Leo: Einführung in die schweizerische Auswanderungsgeschichte der Neuzeit, 1976 (Suppléments de la Revue suisse d'histoire, 16).
  • Schelbert, Leo: Historical Dictionary of Switzerland, 2007.
Complété par la rédaction
  • Neue Zürcher Zeitung, 6.4.2022 (nécrologie).
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 16.3.1929 ✝︎ 30.3.2022

Suggestion de citation

Andrea Schüpbach: "Schelbert, Leo", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 06.09.2022, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/049654/2022-09-06/, consulté le 29.11.2022.