de fr it

Windlin

Vieille famille d'Unterwald, paroissienne de Wolfenschiessen et Stans aux XIVe et XVe s., de Kerns et Sarnen dès le milieu du XVIe s., plus tard bourgeoise de Kerns. Heinrich est cité pour la première fois vers 1330 à Wolfenschiessen. Klaus tomba à la bataille de Saint-Jacques-sur-la-Birse (1444) et Matthäus, capitaine, à celle de Dreux (1562). Neveu de celui-ci, Nikolaus (1555-1624), capitaine en France pendant les guerres de religion (1590), fut délégué d'Obwald à la Diète (1588-1619). Aux XVIIIe et XIXe s., les W. occupèrent des charges cantonales importantes à Obwald: Johann Wolfgang (1750-1796) fut capitaine du pays en 1785 et trésorier en 1786, son fils Wolfgang (✝︎1843) intendant de l'arsenal de 1828 à 1843. Le petit-fils Wolfgang (1820-1892) fut conseiller d'Etat de 1850 à 1864; son frère Josef (1824-1899) lui succéda, et fut juge (1868) et président (1878) du tribunal cantonal. Melchior (1940-2006), hôtelier, est également issu de cette famille.

Sources et bibliographie

  • A. Küchler, Chronik von Kerns, 1886 (réimpr. 1937)
  • N. von Flüe, Restaurationszeit in Obwalden, 1998, 140
  • NZZ, 3.9.2006