de fr it

MaxVogt

29.1.1925 à Zurich, 12.12.2019 à Zurich, catholique, de Zurich et Granges (SO). Fils de Max Vogt, employé de banque, et de Marie Mathild née Frêne, institutrice. 1951 Margrit Pfyffer von Altishofen. Etudes d'architecture à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (1945-1949). Employé dans le bureau de Robert Winkler à Zurich, puis dès 1952 dans celui de Walter Belart et Hermann Frey à Olten, Max Vogt entra en 1957 dans le service des bâtiments du IIIe arrondissement des Chemins de fer fédéraux (CFF) et devint chef de section en 1974. Il dessina les plans d'environ 200 bâtiments, qui devinrent la norme architecturale des constructions des CFF dans l'après-guerre. Le poste d'aiguillage central de la gare principale de Zurich (1963) et la gare d'Altstetten (1966) font partie de ses réalisations majeures.

Sources et bibliographie

  • Stollenwerk, Martin: SBB-Bauten Max Vogt, 2006 (catalogue d'exposition).
  • Weidmann, Ruedi; Holenstein, Karl: Max Vogt – Bauen für die Bahn, 1957-1989, 2008.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Max Vogt-Pfyffer
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 29.1.1925 ✝︎ 12.12.2019

Suggestion de citation

Michael Keller, Peter: "Vogt, Max", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.01.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/049740/2020-01-16/, consulté le 24.10.2020.