de fr it

JohannesZumbach

Cité comme bourgeois de Lucerne et comme peintre en 1426 . Fils de Niklaus, peintre. Z. est peut-être le bourgeois lucernois de ce nom mentionné en 1357 ou l'un de ses parents. Il réalisa en 1426 un manuscrit illustré regroupant le Miroir de Souabe et la "Chronique universelle de Constance", qu'il compléta par des récits sur l'histoire de la Confédération, notamment sur la conquête de l'Argovie en 1415. Cette chronique, la plus ancienne de Suisse centrale conservée, n'était probablement pas une commande officielle. Elle fut poursuivie en 1431 par le sous-secrétaire de Lucerne, Hans Fründ, qui y présente la chasse aux sorcières en Valais. Z. copia et illustra aussi deux manuscrits du Schachzabelbuch ("livre du jeu d'échecs") de Konrad d'Ammenhausen.

Sources et bibliographie

  • L. Weisz, Die alten Eidgenossen, 1940, 157-170
  • Ch. Bretscher-Gisiger, R. Gamper, Katalog der mittelalterlichen Handschriften des Klosters Wettingen, 2009, 229-230
  • R. Schmid, Geschichte im Dienst der Stadt, 2009, 72-73
En bref
Dates biographiques Première mention 1426

Suggestion de citation

Hugener, Rainer: "Zumbach, Johannes", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.02.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/049761/2014-02-14/, consulté le 24.10.2020.