de fr it

Aimé FelixTschiffely

Couverture de son autobiographie, publiée en 1950 chez Hodder & Stoughton à Londres (Bibliothèque nationale suisse).
Couverture de son autobiographie, publiée en 1950 chez Hodder & Stoughton à Londres (Bibliothèque nationale suisse).

7.5.1895 à Zofingue, 5.1.1954 à Londres, prot., de Berne, La Neuveville et Cudrefin. Fils de Georg Fritz Alfred, commerçant, et de Marie Amalie Sutermeister. 1933 Violet Hume, chanteuse et musicienne, de Buenos Aires, d'origine franco-écossaise. Ecole hôtelière de Lausanne (1911-1912). Vers 1913, T. émigra en Angleterre, puis en Argentine (1917), où il fut maître de sport dans une école privée anglaise à Quilmes. Il fit la connaissance d'Emilio Solanet, éleveur de chevaux et vétérinaire. De 1925 à 1928, il parcourut, avec deux chevaux de la race Criollo, près de 16 000 km de Buenos Aires à Washington, à travers steppes, montagnes, déserts et forêts vierges. Il revint avec les chevaux à Buenos Aires à bord d'un vapeur parti de New York. En 1933, encouragé par Robert Cunningham Graham, auteur anglais de récits de voyage qui devint plus tard son ami, T. publia un ouvrage à succès relatant sa longue chevauchée, Southern Cross to Pole Star: Tschiffely's Ride (Mon grand raid, 1948), plusieurs fois réédité et traduit. Il y décrivait notamment les pays traversés et les hommes rencontrés. Etabli en Angleterre en 1932, il voyagea dans le pays, en Ecosse (Bridle Paths, 1936), en Espagne et en Amérique du Sud (Ans Ende der Welt, 1940). D'autres publications, comme son fameux livre pour enfants The Tale of Two Horses (1934) et son autobiographie Bohemia Junction (1950) n'eurent guère d'écho en Suisse.

Sources et bibliographie

  • B. Affolter, Ein Mann, zwei Pferde und ein Dutzend Bücher, 2014
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Aimé Felix Tschiffeli
Dates biographiques ∗︎ 7.5.1895 ✝︎ 5.1.1954