de fr it

WilhelmWiget

Télégramme du 26 février 1932 (Staatsarchiv Zürich, Z 34.5758).
Télégramme du 26 février 1932 (Staatsarchiv Zürich, Z 34.5758). […]

21.3.1885 à Degersheim, 25.6.1934 à Hérisau, prot., de Kirchberg (SG). Fils d'Albert, maître d'école réale, et de Bertha Völkin. Johanna Eriksson. Etudes de langue et de littérature allemandes à l'université de Zurich (1905-1910). Rédacteur au Schweizerisches Idiotikon (1910-1913). W. étudia les langues nordiques à Uppsala (1914-1915) et se forma en phonétique expérimentale à Hambourg (1915). Il devint lecteur d'allemand à Uppsala en 1915, professeur ordinaire de langue et de littérature allemandes à Tartu (Estonie) en 1920 et professeur ordinaire de philologie germanique à Zurich où il succéda à Albert Bachmann en 1932. Exceptionnellement doué pour les langues, il a publié des travaux sur la dialectologie allemande (Die Laute der Toggenburger Mundarten, 1916), l'histoire des langues germaniques, l'allemand dans les pays baltes, les rapports linguistiques germano-balto-finnois (Herkunft und Verbreitung der neueren germanischen Lehnwörter im Estnischen, 1927) et l'histoire de la littérature allemande.

Sources et bibliographie

  • Bericht über das akademische Jahr 1934/1935 der Universität Zürich, 1935, 57-58
  • C. König, éd., Internationales Germanistenlexikon, 1800-1950, 3, 2003, 2029
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 21.3.1885 ✝︎ 25.6.1934