de fr it

Caspar LebrechtZwicky

6/9.1.1820 à Mollis (auj. comm. Glaris Nord), 29.11.1906 à Mollis, prot., de Mollis. Fils de Johann Heinrich, aubergiste et conseiller, et d'Augusta Sophia Streiff. Cousin de Caspar (->). 1) 1842 Anna Margaretha Blumer, fille de Peter Blumer, 2) 1863 Magdalena Rosalia Wild, fille de Jakob Tobias. Beau-frère de Fridolin Blumer. Gymnase (dès 1834) et Collegium humanitatis (1836-1837) à Schaffhouse. Cofondateur d'une société de gymnastique (1835). Etudes de théologie (dès 1837) à Zurich, Berlin et Bonn, examen à Saint-Gall (1841). Suffragant à Linthal et à Matt, pasteur de Betschwanden (1842-1845). Après la mort de sa première femme, Z. vécut quelques années sans emploi à Mollis, Zurich et Saint-Gall; en 1851-1853, il fit un voyage en Italie et en Sicile. Il fut ensuite pasteur de Obstalden (1854-1880) et Bilten (1882-1892). Ami de Johann Jakob Blumer, Jacob Burckhardt et Alfred Escher. Z. publia sous le pseudonyme de Friedrich Bergmann des poèmes et des récits en vers, notamment Sang und Sage (1865), Zwölf Rütlilieder (1870) et des souvenirs de jeunesse (1906).

Sources et bibliographie

  • H. Thürer, Geschichte der Gemeinde Mollis, 1954, 398
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Friedrich Bergmann (pseudonyme)
Dates biographiques ∗︎ 6/9.1.1820 ✝︎ 29.11.1906
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Marti-Weissenbach, Karin: "Zwicky, Caspar Lebrecht", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.03.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/049931/2014-03-03/, consulté le 27.11.2020.