de fr it

Noréaz - En Praz des Gueux

Station littorale du Néolithique, commune de Noréaz (FR), à l’extrémité occidentale du lac de Seedorf, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco en 2011.

Noréaz - En Praz des Gueux: carte de situation 2018 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2019 DHS.
Noréaz - En Praz des Gueux: carte de situation 2018 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2019 DHS.

Au fond d’une petite vallée qui sépare Prez-vers-Noréaz et Noréaz, à une dizaine de kilomètres à l’ouest de la ville de Fribourg, le site d’En Praz des Gueux se singularise par sa localisation. A la différence des autres stations littorales fribourgeoises, mais à l’instar des villages de Wauwilermoos (LU), le milieu d’implantation de cet habitat est un petit lac entouré d’une assez vaste étendue marécageuse, à plus de 600 m d’altitude. Comme d’autres lacs du Plateau suisse, Seedorf est un paléolac qui n’a fait que régresser depuis la dernière glaciation. De nos jours, la station se trouve à plus d’une centaine de mètres de la rive occidentale du lac, en plein milieu palustre, avec des conditions de conservation spécifiques, à savoir un milieu tourbeux plutôt acide.

Vue d’ensemble du petit lac de Seedorf prise depuis le sud. Photographie, 2018 (Service archéologique de l’Etat de Fribourg).
Vue d’ensemble du petit lac de Seedorf prise depuis le sud. Photographie, 2018 (Service archéologique de l’Etat de Fribourg). […]

Découvert par hasard en 1971 par deux agriculteurs de la région lors de travaux de drainage, le site s’est tout de suite révélé d’un grand intérêt: la couche archéologique, d’une trentaine de centimètres d’épaisseur, a livré du mobilier en matières dures animales (os, bois de cervidés), en pierre et en céramique, ainsi que des éléments architecturaux en bois. L’extension minimale de la station a pu être estimée à 1200 m2, mais il est possible que le village palafittique était autrefois plus étendu. En effet, des pieux et des bois couchés ont été retrouvés en dehors de la surface couverte par la couche archéologique. Les études stylistiques du mobilier et les datations dendrochronologiques ont permis de caler chronologiquement l’occupation entre 3885 et 3816 av. J.-C., ce qui la rattache culturellement au Cortaillod classique. Par ces datations, cet habitat est contemporain des premiers villages littoraux qui ont été implantés au bord des lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne comme par exemple les sites de Murten-Dorf, Meyriez-Village et Twann-Bahnhof.

Sources et bibliographie

Indexation thématique
Archéologie / Site du Néolithique