de fr it

Chevroux - La Bessime

Station littorale du Néolithique et de l’âge du Bronze, commune de Chevroux (VD), sur la rive sud du lac de Neuchâtel, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco en 2011.

Chevroux - La Bessime: carte de situation 2018 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2019 DHS.
Chevroux - La Bessime: carte de situation 2018 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2019 DHS.

Signalé en 1860 par Frédéric Troyon, le site de La Bessime avait probablement déjà été mentionné dès 1858 par Ferdinand Keller. Il figure sur la carte archéologique du canton de Vaud publiée par Gustave de Bonstetten en 1874, ainsi que sur la carte archéologique de la commune de Chevroux dessinée par le colonel Louis-Alphonse de Mandrot en 1881. Entre 1946 et 1950, Jean-Charles Hübscher y réalisa des tranchées et des sondages, puis, en 1972, une prospection générale fut engagée sur l'ensemble du territoire communal de Chevroux. En 2002-2003, l’ensemble de cette zone archéologique fut exploré par carottages.

La station de La Bessime est conservée en terrain émergé, dans la zone naturelle protégée de la Grande Cariçaie. Deux occupations littorales sont connues, à la limite de la forêt riveraine et des marais inondables. Les niveaux archéologiques sont bien conservés, mais érodés en périphérie. Le site fut tout d’abord occupé au Néolithique moyen (culture de Cortaillod), vers 3800 à 3400 ans av. J.-C. L’occupation du Bronze final (vers 1000 av. J.-C.) est située plus au large, en relation avec le champ de pilotis. L’ensemble des vestiges archéologiques occupe une surface d’environ 150 x 100 m. Les sondages effectués entre 1946 et 1950 ont livré un riche matériel céramique, issu de deux couches archéologiques distinctes, qui appartiennent à deux occupations successives, toutes deux attribuables au Néolithique moyen.

Carte des stations littorales de la commune de Chevroux, dessinée en 1881 par le colonel Louis-Alphonse de Mandrot (Musée cantonal d’archéologie et d'histoire, Lausanne).
Carte des stations littorales de la commune de Chevroux, dessinée en 1881 par le colonel Louis-Alphonse de Mandrot (Musée cantonal d’archéologie et d'histoire, Lausanne). […]

Sources et bibliographie

  • Troyon, Frédéric: Habitations lacustres des temps anciens et modernes, 1860 (Mémoires et documents publiés par la Société d'histoire de la Suisse romande, 17).
  • Bonstetten, Gustave de: Carte archéologique du canton de Vaud, 1874. Online: e-rara, consulté le 21.02.2019.
  • Viollier, David; Vouga, Paul: "Lac de Neuchâtel", in: Pfahlbauten. Zwölfter Bericht, 1930, pp. 5-43 (Mitteilungen der Antiquarischen Gesellschaft in Zürich, 30/7). Online: e-periodica, consulté le 22.10.2018.
  • Pugin, Christiane; Corboud, Pierre: Inventaire et étude des stations littorales de la rive sud du lac de Neuchâtel (canton de Vaud), 2003 (rapport no14).