de fr it

GabrielleNanchen

31.3.1943 à Aigle, catholique, d'Icogne et Française. Politicienne socialiste, conseillère nationale valaisanne, l'une des 11 premières femmes élues à la Chambre basse.

Gabrielle Nanchen dans la salle du Conseil national lors de la session d’hiver 1971. Photographie de Siegfried Kuhn, 16 décembre 1971 (Ringier Bildarchiv, RBA 1-4-28429-2_1) © Staatsarchiv Aargau, Aarau / Ringier Bildarchiv.
Gabrielle Nanchen dans la salle du Conseil national lors de la session d’hiver 1971. Photographie de Siegfried Kuhn, 16 décembre 1971 (Ringier Bildarchiv, RBA 1-4-28429-2_1) © Staatsarchiv Aargau, Aarau / Ringier Bildarchiv. […]

Fille de Gabriel Stragiotti, d'origine italienne, et de Cécile, née Thiault, d'origine française, elle effectua ses études à l’Université de Lausanne où elle obtint sa licence ès sciences sociales en 1965. Diplômée de l'école d’études sociales de Lausanne l'année suivante, elle travailla pour l'Etat du Valais comme assistante sociale jusqu’en 1969. Elle se maria en 1967 avec le psychologue Maurice Nanchen, dont elle eut trois enfants.

En 1971, c'est-à-dire l'année de l’introduction du droit de vote et d’éligibilité des femmes au niveau fédéral, Gabrielle Nanchen fut élue au Conseil national pour le Parti socialiste (PS) suisse. Elle était, à 28 ans, l'une des plus jeunes des 11 premières femmes élues au Conseil national, où elle siégea jusqu'en 1979. Tout en ayant récolté assez de voix lors des élections au Conseil d'Etat valaisan en 1977, elle fut contrainte de céder sa place au radical Arthur Bender; en effet, Antoine Zufferey (démocrate-chrétien), qui l'avait devancée en termes de suffrages, était également domicilié dans le district de Sierre et la Constitution valaisanne interdisait à des personnes du même district de siéger ensemble au gouvernement. Elle perdit ainsi l’occasion de devenir la première femme membre d'un exécutif cantonal en Suisse. En 1983, elle se porta candidate au Conseil des Etats, mais sans succès.

Gabrielle Nanchen le 30 mars 1998 lors du lancement de la campagne en faveur de la candidature de Sion pour l’organisation des Jeux olympiques d’hiver de 2006 (KEYSTONE / Fabrice Coffine, image 715742).
Gabrielle Nanchen le 30 mars 1998 lors du lancement de la campagne en faveur de la candidature de Sion pour l’organisation des Jeux olympiques d’hiver de 2006 (KEYSTONE / Fabrice Coffine, image 715742). […]

Gabrielle Nanchen prit en 1980 la vice-présidence de la Commission fédérale pour les questions féminines et la présidence de l’association valaisanne Femmes - Rencontres - Travail. Dès la fin des années 1980, elle fut déléguée de la Direction de la coopération au développement et de l'aide humanitaire (Direction du développement et de la coopération dès 1996) pour les questions Nord-Sud auprès du Conseil de l’Europe. Membre du Comité international de la Croix-Rouge entre 1998 et 2009, elle fut également membre, puis présidente, du conseil de fondation de Swissaid (1998-2002) et présidente de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne (1999-2006). Dans les années 2010, elle devint vice-présidente de l’Association Compostelle-Cordoue, fondée en 2009 par des pèlerins de Compostelle, de Jérusalem et de La Mecque voulant bâtir un pont entre les cultures.

Durant son mandat au Parlement fédéral, Gabrielle Nanchen défendit notamment le droit à l’avortement en s’occupant de la loi sur l’interruption non punissable de la grossesse (solution du délai). En 1977, elle élabora aussi une initiative parlementaire pour la politique familiale en vue d’une assurance maternité obligatoire, de l’extension du congé maternité de 10 à 16 semaines et de la protection des femmes enceintes contre les résiliations des contrats de travail. Elle siégea en outre dans de nombreuses commissions parlementaires s'occupant d'assurances sociales. L'égalité salariale homme-femme et la compatibilité famille-travail furent également au centre de son activité d'essayiste.

Sources et bibliographie

  • Nanchen, Gabrielle: Hommes et femmes, le partage, 1981.
  • Nanchen, Gabrielle: Amour et pouvoir. Des hommes, des femmes et des valeurs, 1990.
  • Nanchen, Gabrielle: Compostelle, de la reconquista à la réconciliation, 2008.
  • Archives fédérales suisses, Berne, fonds privé Gabrielle Nanchen, J1.274*.
  • L'Express, 2.11.1971; 15.3.1977; 19.4.1979.
  • Le Nouvelliste, 1.3.1977; 13.10.1983.