de fr it

VreniSchawalder-Linder

3.2.1946 à Frauenfeld, de Widnau. Politicienne socialiste, première conseillère d'Etat du canton de Thurgovie.

La cheffe du Département de l'instruction publique du canton de Thurgovie Vreni Schawalder-Linder (à gauche) avec l'ambassadrice des Etats-Unis en Suisse Madeleine M. Kunin. Photographie de Mario Gaccioli, 7 mai 1999 (KEYSTONE, image 1490617).
La cheffe du Département de l'instruction publique du canton de Thurgovie Vreni Schawalder-Linder (à gauche) avec l'ambassadrice des Etats-Unis en Suisse Madeleine M. Kunin. Photographie de Mario Gaccioli, 7 mai 1999 (KEYSTONE, image 1490617). […]

Fille de Karl Linder, député radical, et de Lilly, née Bommeli, qui dirigeaient une menuiserie à Münchwilen (TG), Vreni Linder fit l'école primaire et secondaire à Münchwilen (1953-1962). Elle fréquenta ensuite l'école normale de Kreuzlingen et fit une année de stage à l'école primaire de Tuttwil (1962-1967). En 1968, elle épousa Walter Schawalder, instituteur, avec qui elle eut trois enfants. Institutrice à Sankt Margarethen (Münchwilen) jusqu'à la naissance de son premier enfant en 1969, elle effectua ensuite des remplacements réguliers dans plusieurs écoles jusqu'en 1991. Elle travailla en outre comme journaliste indépendante, écrivant des billets d'humeur dans le Thurgauer Tagblatt et le Thurgauer Volksfreund. Connue pour ses énigmes, notamment dans la NZZ am Sonntag et dans la Thurgauer Zeitung (2001-2009), elle publia en 2003 dans la série Beobachter-Ratgeber un guide sur la fondation et le travail des associations, réédité plusieurs fois jusqu'en 2013.

Après avoir rejoint les rangs du Parti socialiste (PS) en 1976, Vreni Schawalder-Linder fut active dans la section de Romanshorn jusqu'en 1996 (présidente ad interim de 1991 à 1993) et parfois au sein du groupe local de femmes socialistes. Députée au Grand Conseil thurgovien (1988-1996), elle en fut la présidente (1994-1995) et siégea dans l'exécutif de Romanshorn (1991-1996). Première femme élue au Conseil d'Etat thurgovien en 1996, elle dirigea le Département de l'instruction publique et de la culture. Parmi les affaires importantes qu'elle eut à traiter figurent le nouveau règlement sur la maturité et le renouvellement du mode de financement des écoles primaires en Thurgovie. Vreni Schawalder-Linder dut quitter son poste en 2000 pour des raisons de santé.

A titre bénévole, elle participa à l'organisation des repas à domicile de Romanshorn et fut cheffe du service de transport de la Croix-Rouge de 1976 au début des années 1980, ces deux institutions caritatives étant administrées par l'association des femmes catholiques et la société d'utilité publique locales, ainsi que par les femmes socialistes. Vreni Schawalder-Linder, dont la fille cadette vint au monde avec un handicap, soutint en particulier la cause des handicapés mentaux: présidente fondatrice de l'association des parents et amis de handicapés mentaux de Haute-Thurgovie (Insieme Thurgau, 1980-1993), elle siégea au comité de la commission de gestion de la Bildungsstätte Sommeri (1988-1994, vice-présidente dès 1990) et dans la commission d'experts chargée d'examiner la situation des handicapés en Thurgovie (1994-1996). Elle fonda et présida le comité régional du lac de Constance et du Rhin de l'action de secours en faveur de Sombor en Serbie (Gemeinden gemeinsam – Hilfe für Sombor, 1993-2006) et fit partie du comité du Frauenarchiv Thurgau (2001-2009). Vreni Schawalder-Linder s'investit en outre dans le milieu culturel et fut notamment présidente de l'association Feines Kino Romanshorn qui gère le cinéma Roxy de Romanshorn (2013-2019).

Sources et bibliographie

  • Staatsarchiv Thurgau, Frauenfeld, Thurgauer Frauenarchiv, Fonds Schawalder-Linder, Vreni (en préparation).
  • Thurgauer Zeitung, 28.8.1995.
  • Büchi, Eva: "Getauschte Rollen. Vreni Schawalder-Linder", in: Verein Thurgauerinnen gestern – heute – morgen aus Anlass des Jubiläums 150 Jahre Bundesstaat / 200 Jahre Unabhängigkeit des Kantons Thurgau (éd.): Bodenständig und grenzenlos. 200 Jahre Thurgauer Frauengeschichte(n), 1998, pp. 223-225.
  • St. Galler Tagblatt, 30.6.2009.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Verena Linder (nom de naissance)
Vreni Schawalder (nom de mariage)
Dates biographiques ∗︎ 3.2.1946

Suggestion de citation

Widmer, Alessandra: "Schawalder-Linder, Vreni", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.06.2019, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/058058/2019-06-12/, consulté le 23.09.2020.