de fr it

MargritWeber-Röllin

14.8.1937 à Baar, catholique, de Freienbach. Politicienne démocrate-chrétienne, première femme élue au Conseil d'Etat schwytzois et première présidente (soit Landammann) de celui-ci.

Margrit Weber-Röllin, présidente du gouvernement schwytzois. Huile de Wolfgang Schuler, 1995 (Staatsarchiv Schwyz, SG.CV.10.115).
Margrit Weber-Röllin, présidente du gouvernement schwytzois. Huile de Wolfgang Schuler, 1995 (Staatsarchiv Schwyz, SG.CV.10.115). […]

Margrit Röllin est la fille de Clemenz Röllin et de Frieda, née Inglin, qui exploitaient une ferme à Baar. Dans cette commune, elle fréquenta l'école primaire de 1944 à 1950 et l'école secondaire de 1950 à 1952. Après avoir suivi l'école normale privée du Theresianum à Ingenbohl (1952-1957), elle fut institutrice à Wilen (Freienbach) de 1957 à 1961, Baar de 1961 à 1963 et Pfäffikon (SZ) de 1963 à 1965. Elle épousa Hans Weber en 1963, avec qui elle eut deux enfants. Après la naissance de son aîné en 1966, elle effectua régulièrement des remplacements et donna des cours temporaires dans des écoles primaires.

Son intérêt pour la politique s'éveilla avant l'introduction du suffrage féminin. Elle assistait par exemple, en cachette, aux assemblées communales de son lieu de domicile (Freienbach). De 1968 à 1980, elle fit partie du conseil scolaire de la commune. Entrée au Parti démocrate-chrétien (PDC) en 1972, elle occupa un siège au Grand Conseil schwytzois de 1980 à 1988. Elle fut en outre présidente de la section PDC de Freienbach (1983-1988), membre du conseil d'éducation cantonal (1984-1988) et vice-présidente des femmes PDC du canton de Schwytz (1984-1998). En 1988, elle fut la première femme élue au Conseil d'Etat schwytzois, où elle dirigea le département de l'éducation jusqu'à sa démission en 1996. Durant son mandat, elle fut également la première femme à en occuper la présidence (1992-1994).

Margrit Weber-Röllin œuvra bénévolement au sein de diverses institutions. Elle fut ainsi pendant 12 ans membre du comité de la Ligue des femmes du canton de Schwytz. Avec sa collègue de parti Hedy Jager, elle fonda en 1978 le groupe Aktuell 78 (Aktuell 80 depuis les années 1980), dont le but était d'attirer plus de femmes en politique, en organisant, par exemple, des cours, des conférences et des visites à des séances de conseils. Présidente de la société d'utilité publique de son canton de 1990 à 2009, elle est membre du conseil de fondation du Vögele Kultur Zentrum de Pfäffikon depuis 1998 et du groupe de projet Insel Ufnau depuis 2002.

Sources et bibliographie

  • Archiv Gosteli-Foundation, Worblaufen, Archiv zur Geschichte der Schweizerischen Frauenbewegung, Biografische Notizen, n.k. Weber-Röllin.
  • Bibliothèque nationale suisse, Berne, catalogue biographique 1930-2012, NB-Biokat-Weber-Röllin_Margrit-1-2.