de fr it

Einsiedler Kalender

Almanach conçu pour les milieux catholiques, publié de 1840 (pour l'année 1841) à 1963 d'abord en allemand, puis aussi dans d'autres langues.

Pages de titre de l'Einsiedler Kalender, Benziger Verlag. A gauche: almanach de 1898, imprimé en 1897; à droite: projet d'une page de titre pour l'année 1919, aquarelle de 1918 (Archiv Stiftung Kulturerbe Einsiedeln, Yb.31, Zbd.4).
Pages de titre de l'Einsiedler Kalender, Benziger Verlag. A gauche: almanach de 1898, imprimé en 1897; à droite: projet d'une page de titre pour l'année 1919, aquarelle de 1918 (Archiv Stiftung Kulturerbe Einsiedeln, Yb.31, Zbd.4). […]

Les responsables de la maison d'édition Benziger Verlag lancèrent l'Einsiedler Kalender afin de proposer une «bonne» lecture catholique comme alternative à ce qu'ils jugeaient comme de «mauvais» almanachs non chrétiens. L'Einsiedler Kalender paraissait une fois par année et comprenait au début une cinquantaine, puis plus d'une centaine de pages. Dès les premiers numéros, la famille d'éditeurs Benziger accorda une grande importance aux illustrations qui devaient être nombreuses et de qualité supérieure. L'Einsiedler Kalender fut l'un des almanachs suisses les plus diffusés au XIXe siècle. Avec un tirage maximal de 300'000 exemplaires, il était distribué dans toute l'aire germanophone. En 1857, une première édition allemande destinée spécialement à l'Amérique du Nord fut publiée et imprimée à Einsiedeln. Dans les années 1870, elle atteignit un tirage de plus de 80'000 exemplaires. Jusqu'en 1896, l'almanach parut dans plusieurs langues: en français (1847 et dès 1864), en italien (dès 1886), en espagnol (dès 1889) et en portugais.

Couverture et page du mois de janvier de l’Almanach de Notre Dame des Ermites pour l’année 1847, Benziger Verlag, 1846 (Archiv Stiftung Kulturerbe Einsiedeln, Yb.62).
Couverture et page du mois de janvier de l’Almanach de Notre Dame des Ermites pour l’année 1847, Benziger Verlag, 1846 (Archiv Stiftung Kulturerbe Einsiedeln, Yb.62). […]

Pendant longtemps, les auteurs et rédacteurs les plus importants de l'almanach (appelés en allemand Kalendermänner) étaient liés à l'abbaye d'Einsiedeln: les pères bénédictins Gall Morel (jusqu'en 1872), Albert Kuhn (1873-1920) et plus tard Rudolf Henggeler lui donnèrent une empreinte catholique populaire. Après la Deuxième Guerre mondiale, le prêtre et écrivain Josef Konrad Scheuber reprit la direction de la publication. Au XXe siècle, sa diffusion diminua et perdit son caractère international. Après 123 numéros, l'Einsiedler Kalender cessa de paraître en 1963.

Couverture et page du mois d’août de l’Einsiedler Kalender pour l’année 1867, Benziger Verlag, 1866 (Archiv Stiftung Kulturerbe Einsiedeln, Yb.62).
Couverture et page du mois d’août de l’Einsiedler Kalender pour l’année 1867, Benziger Verlag, 1866 (Archiv Stiftung Kulturerbe Einsiedeln, Yb.62). […]

Sources et bibliographie

  • Stiftung Kulturerbe Einsiedeln, Einsiedeln, Nachlassarchiv Benziger Verlag.
En bref
Datation 1840 - 1863