de fr it

PietroCantoni

25.2.1648 à Cabbio, 20.2.1700 à Gênes, catholique, de Cabbio. Représentant des maestranze du val Muggio actif à Gênes.

Vues de la Villa Durazzo de Santa Margherita Ligure (photographie Giorgio Rossini, Gênes, 2017) et de la Casa Cantoni de Cabbio (Centro di dialettologia e di etnografia, Bellinzone; photographie Roberto Pellegrini, 2003).
Vues de la Villa Durazzo de Santa Margherita Ligure (photographie Giorgio Rossini, Gênes, 2017) et de la Casa Cantoni de Cabbio (Centro di dialettologia e di etnografia, Bellinzone; photographie Roberto Pellegrini, 2003). […]

Pietro Cantoni était le fils aîné de Taddeo Cantoni, maître en bâtiment, et d'Anna Baruzzi, fille d'Antonio Baruzzi, stucateur de Caneggio. A 12 ans déjà, il partit pour Gênes où il apprit le métier de son père. En 1677, il épousa Maria Domenica Grigo, fille de Marc'Antonio Grigo de Muggio, d'une famille bien connue dans les milieux architecturaux de la Ligurie, de sorte que leurs descendants adoptèrent le double nom de famille Cantoni Grigo. Quatre enfants naquirent de ce mariage, dont Marc'Antonio et Taddeo. Le premier fut à l'origine de la branche de Muggio, rendue célèbre par les frères Simone et Gaetano Cantoni, le deuxième resta lié à celle de Cabbio. Après la mort de Maria Domenica en 1692, Pietro épousa en 1694 Caterina Fontana, âgée de 24 ans, fille de Giovanni Battista Fontana, également actif dans le bâtiment. Contrairement à sa première femme, qui était restée dans le val Muggio, Caterina le suivit sans hésiter à Gênes, où elle donna naissance à Giuseppe Maria et Francesco Maria Cantoni. Si ses frères épousèrent des Liguriennes, Pietro se lia à deux reprises à des familles de compatriotes, perpétuant ainsi la présence des Cantoni dans la vallée.

Lettre de Pietro Cantoni à sa seconde épouse Caterina Cantoni. Encre sur papier, 10 avril 1694 (Collection privée).
Lettre de Pietro Cantoni à sa seconde épouse Caterina Cantoni. Encre sur papier, 10 avril 1694 (Collection privée). […]

Entre 1677 et 1692, Pietro Cantoni alterna de courts séjours d'hiver dans la maison paternelle avec le travail dans les chantiers en Ligurie. Cette activité devint de plus en plus exigeante et importante, notamment après le bombardement naval de Gênes ordonné par Louis XIV en 1684. Il travailla pour des grandes familles de la noblesse et du patriciat génois (Serra, Rivarola, Pallavicini, Lomellini, Grimaldi, Raggio, Spinola), d'abord dans le cadre de rénovations et d'améliorations, puis de réalisations plus prestigieuses. Dans les chantiers, il put compter non seulement sur la collaboration de ses frères Domenico et Antonio Cantoni et sur celle d'autres parents et compatriotes, mais aussi sur l'appui d'artistes et artisans locaux ou originaires des lacs (maestranze), comme les maîtres d'œuvre Paolo Delle Piane, Giacomo Lagomaggiore et Giacomo Viano, signe d'une intégration réussie dans la ville et d'un solide savoir-faire professionnel. Cantoni investit ses importants revenus non seulement dans l'achat d'immeubles à Gênes, mais aussi dans la rénovation et l'embellissement en style génois de la maison paternelle (1685-1691; siège depuis 2003 du Musée ethnographique du val Muggio) ainsi que dans l'acquisition d'un moulin ayant appartenu aux Fontana (1686) et d'une grande ferme à Morbio Inferiore (1694), signes qui attestent clairement de sa volonté de retourner dans la vallée pour y passer ses vieux jours. En réalité, il revint à Cabbio pour la dernière fois en 1694 lors de son mariage avec Caterina Fontana. Pietro Cantoni mourut à Gênes en 1700 âgé d'un peu plus de 50 ans.

Sources et bibliographie

  • Archivio di Stato del Cantone Ticino, Bellinzone, Cantoni-Fontana.
  • Archivio di Stato di Genova, Gênes, Fondo Notai antichi.
  • Bianchi, Stefania: I cantieri dei Cantoni. Relazioni, opere, vicissitudini di una famiglia della Svizzera italiana in Liguria (secoli XVI-XVIII), 2013.
Liens

Suggestion de citation

Stefania Bianchi: "Cantoni, Pietro", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.10.2022, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/059610/2022-10-18/, consulté le 23.05.2024.