AlainBerset

9.4.1972 à Fribourg, catholique, de Misery-Courtion (de Cormérod jusqu'en 1996). Politicien fribourgeois, membre du Parti socialiste (PS), conseiller aux Etats et conseiller fédéral.

Alain Berset, alors président de la Confédération, au cours d'une pause en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York. Photographie du 26 septembre 2018 (KEYSTONE / Peter Klaunzer, image 355857795).
Alain Berset, alors président de la Confédération, au cours d'une pause en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York. Photographie du 26 septembre 2018 (KEYSTONE / Peter Klaunzer, image 355857795). […]

Fils de Michel Berset, enseignant à l’école professionnelle, artisanale et industrielle de Fribourg, et de Solange née Angéloz, libraire, Alain Berset est l'aîné d'une fratrie de deux enfants. Son grand-père, François Angéloz, fut syndic de Corminbœuf et député socialiste au Grand Conseil fribourgeois. Sa mère, également députée socialiste (1996-2023, présidente en 2010), dirigea le Parti socialiste fribourgeois (2002-2008) et fut syndique de Belfaux (2001-2011). En 2002, Alain Berset épousa Muriel Zeender, docteure ès lettres de l’Université de Neuchâtel (2007), enseignante et artiste visuelle, de Köniz, fille de Bernard Zeender, horloger et commerçant, et de Madeleine née Piccand, photographe. Le couple eut trois enfants.

Berset fréquenta l’école primaire à Belfaux, puis le cycle d’orientation de Jolimont et le collège Sainte-Croix à Fribourg, où il obtint une maturité de type latin-grec en 1991; en parallèle, il pratiqua la musique (piano) et l'athlétisme (champion romand cadet du 800 m). Il étudia à l’Université de Neuchâtel, où il décrocha une licence en sciences politiques en 1996 et un doctorat en sciences économiques en 2005. Tout en rédigeant sa thèse, s'étant spécialisé dans le développement économique régional et les migrations, il fut assistant et collaborateur scientifique à l’alma mater neuchâteloise, puis chercheur invité au Hamburgisches Welt-Wirtschafts-Archiv (2000-2001), avant de devenir, en 2002, conseiller stratégique du conseiller d’Etat neuchâtelois Bernard Soguel (PS). De 2006 à 2011, établi à son compte, il fut conseiller en communication et stratégie, œuvrant pour des associations, entreprises et organisations non gouvernementales.

Les socialistes Alain Berset, Simonetta Sommaruga et Anita Fetz (de gauche à droite), nouvellement élus au Conseil des Etats, lors de leur assermentation, Berne, 1er décembre 2003 (KEYSTONE / Yoshiko Kusano, image 15713445).
Les socialistes Alain Berset, Simonetta Sommaruga et Anita Fetz (de gauche à droite), nouvellement élus au Conseil des Etats, lors de leur assermentation, Berne, 1er décembre 2003 (KEYSTONE / Yoshiko Kusano, image 15713445).

Rapidement happé par la politique au sein d'une famille impliquée dans la chose publique, Berset fut élu à la Constituante fribourgeoise (2000-2004), où il présida le groupe socialiste et côtoya Christian Levrat, futur parlementaire fédéral et futur président du PS suisse. Il siégea au Conseil général de Belfaux (2001-2003), puis reconquit en 2003 le siège socialiste au Conseil des Etats, qu'il présida en 2009. Réélu au second tour en 2007 (tacitement) et au premier tour en 2011, il fit partie de la délégation des finances et d’importantes commissions (finances, économie et redevances, affaires juridiques) et présida la commission des institutions politiques. Son influence croissante lui valut la vice-présidence du groupe socialiste aux Chambres fédérales (2005-2011). Il siégea aussi à l’Assemblée parlementaire de la Francophonie à Paris (2005-2011) et à l’Assemblée parlementaire de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE, 2007-2011).

En 2011, après l'annonce du retrait de Micheline Calmy-Rey, le PS désigna deux candidats officiels à sa succession au Conseil fédéral: Alain Berset et Pierre-Yves Maillard, ministre vaudois de la Santé. Le 14 décembre 2011, l’Union démocratique du centre (UDC), après avoir tenté notamment de contrer la réélection de la bourgeoise-démocrate Eveline Widmer-Schlumpf et celle du radical Johann Schneider-Ammann, s'attaqua en vain au siège vacant du PS avec une candidature de combat. Au premier tour, Berset fut proche de la majorité absolue (122) avec 114 suffrages devant Maillard (59) et l’UDC Jean-François Rime (59). Au second tour, la majorité absolue (123) fut dépassée par Berset avec 126 suffrages devant Maillard (63) et Rime (54). Dès 2012 à la tête du Département fédéral de l’intérieur (DFI), il fut facilement réélu en 2015 et en 2019. Il fut président de la Confédération en 2018 et 2023.

Sous l'égide de Berset, le DFI mit au point les stratégies Santé2020 et Santé2030 visant à maîtriser la hausse des coûts (tarifs médicaux, prix des médicaments, dossier électronique du patient) et procéda à la révision des lois sur l’assurance maladie, l'analyse génétique humaine et les épidémies. La lutte contre le Covid-19 fut intense dès 2020, plaçant souvent Berset sous l’œil des médias, dans son rôle de ministre de la Santé essuyant au nom du Conseil fédéral les critiques sur la gestion de la pandémie.

Après le refus de la réforme des rentes lors de la votation du 24 septembre 2017, le conseiller fédéral Alain Berset doit recommencer à assembler les pièces du puzzle AVS. Caricature de Patrick Chappatte pour Le Temps © Chappatte, Le Temps, Suisse, www.chappatte.com.
Après le refus de la réforme des rentes lors de la votation du 24 septembre 2017, le conseiller fédéral Alain Berset doit recommencer à assembler les pièces du puzzle AVS. Caricature de Patrick Chappatte pour Le Temps © Chappatte, Le Temps, Suisse, www.chappatte.com. […]

Dans le cadre des assurances sociales, un programme national de lutte contre la pauvreté fut adopté, de même que la loi fédérale sur les prestations complémentaires, la rente-pont pour les chômeurs âgés et la loi fédérale pour soutenir les proches aidants. La réforme Développement continu de l'assurance invalidité (AI) fut approuvée par le Parlement. La réforme Prévoyance vieillesse 2020 (assurance vieillesse et survivants, AVS; caisses de pensions) connut un échec devant le peuple en 2017; l'approche globale des premier et deuxième piliers, le relèvement de la taxe sur la valeur ajoutée et l'augmentation de l'âge de la retraite des femmes en motivèrent notamment le rejet. Le projet AVS 21 fut en revanche adopté de justesse en 2022 avec 50,6% des voix. Dans le domaine de l'égalité, la loi fédérale fut révisée et une charte pour l’égalité salariale dans le secteur public lancée en 2016; une ordonnance fut adoptée pour prévenir la violence contre les femmes et la violence domestique. Par ailleurs, une politique visant à favoriser l’intégration des personnes handicapées sur le marché du travail fut mise en place.

En raison de la pandémie de coronavirus, le conseiller fédéral Alain Berset déclare la situation extraordinaire. Extrait de la vidéo de la conférence de presse du Conseil fédéral du 16 mars 2020 sur la question du Covid-19 (Chancellerie fédérale; Youtube).
En raison de la pandémie de coronavirus, le conseiller fédéral Alain Berset déclare la situation extraordinaire. Extrait de la vidéo de la conférence de presse du Conseil fédéral du 16 mars 2020 sur la question du Covid-19 (Chancellerie fédérale; Youtube). […]

En 2018, à l'invitation de Berset, les ministres européens de la Culture adoptèrent la Déclaration de Davos pour une culture du bâti de qualité. De nouvelles impulsions furent données à la politique culturelle fédérale grâce à des enveloppes budgétaires accrues, une coordination renforcée des instances de soutien et l’instauration de nouveaux Grand Prix suisses (musique, théâtre, danse; prix artistiques). En juin 2023, Alain Berset annonça sa démission pour la fin de l’année. Le socialiste bâlois Beat Jans lui succéda au Conseil fédéral; celui-ci reprit la direction du Département fédéral de justice et police (DFJP), tandis que le DFI passa à Elisabeth Baume-Schneider.

Sources et bibliographie

  • Berset, Alain; Weygold, Serge-Alexandre et al.: Main-d'œuvre étrangère et diversité des compétences. Quelle valorisation dans les entreprises?, 2000.
  • Berset, Alain: Transformation des systèmes locaux d'emploi et compétitivité des régions. Le rôle des migrations internationales, thèse, Université de Neuchâtel, 2005.
  • Berset, Alain; Levrat, Christian: Changer d'ère. Pour un nouveau contrat gouvernemental, 2007.
  • Klaunzer, Peter: Alain Berset. Président de la Confédération, 2019 (catalogue d'exposition).
  • Müller, Felix E.: Wie ich die Krise erlebe. Bundesrat Alain Berset im Gespräch mit Felix E. Müller, 2020.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Jean-Pierre Dorand: "Berset, Alain", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.01.2024. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/059615/2024-01-19/, consulté le 24.05.2024.