de fr it

IvaCantoreggi

14.2.1913 à Paradiso, 19.6.2005 à Lugano, sans confession, d'origine italienne, puis de Paradiso. Journaliste, militante pour le suffrage féminin et l'égalité entre hommes et femmes.

Iva Cantoreggi était l'aînée des deux enfants d'Alessandro Cantoreggi, propriétaire d'un atelier de couture à Paradiso, et de Romilda née Lucchina, tous deux Italiens. Après avoir fréquenté le collège de jeunes filles de Lugano-Besso, elle obtint en 1930 le diplôme de la section commerciale de l'école professionnelle de jeunes filles de la ville de Lugano, dirigée par Ines Bolla. Elle resta célibataire et n'eut pas d'enfants.

Iva Cantoreggi prend la pose à l'occasion de ses 30 années de service en qualité de correspondante à l'Agence télégraphique suisse (ATS) avec Mario Casanova, directeur de la rédaction italienne (à gauche), et Hanspeter Kleiner, rédacteur en chef national (à droite). Photographie de Liliana Holländer, Lugano, janvier 1978 (Archivio di Stato del Cantone Ticino, Bellinzone, Fondo Liliana Holländer 3451.8a).
Iva Cantoreggi prend la pose à l'occasion de ses 30 années de service en qualité de correspondante à l'Agence télégraphique suisse (ATS) avec Mario Casanova, directeur de la rédaction italienne (à gauche), et Hanspeter Kleiner, rédacteur en chef national (à droite). Photographie de Liliana Holländer, Lugano, janvier 1978 (Archivio di Stato del Cantone Ticino, Bellinzone, Fondo Liliana Holländer 3451.8a).

Nouvellement diplômée, Iva Cantoreggi fut engagée en 1930 comme secrétaire et sténographe à la Gazzetta Ticinese, quotidien alors dirigé par Fulvio Bolla. Elle se fit rapidement un nom en tant que rédactrice et, en 1938, elle fut admise à l'Association des journalistes tessinois, devenant ainsi la première femme de son canton à être inscrite au registre professionnel des journalistes suisses. En 1949, elle quitta le journal en raison de désaccords au sujet du suffrage féminin. Elle collabora ensuite à diverses publications et fut responsable du bureau de Lugano de la rédaction de langue italienne (dirigée par Mario Casanova) de l'Agence télégraphique suisse (ATS, 1954-1979) et de l'émission Per la donna diffusée par la Radio de la Suisse italienne (1955-1973). Avec Alma Bacciarini et Elsa Franconi-Poretti, Iva Cantoreggi développa un forum de débat radiophonique sur le rôle de la femme et l'égalité des sexes. Elle écrivit pour la page féminine de plusieurs périodiques, signant de ses initiales I.C. ou du pseudonyme «zia Carlotta».

Elle fut vice-présidente (1957-1973) et présidente (1973-1976) de la Federazione ticinese delle società femminili (FTSF, Centres de liaison des associations féminines suisses) et membre du comité tessinois de la seconde Exposition nationale suisse du travail féminin (Saffa, 1958). Iva Cantoreggi fut également vice-présidente (1959-1968) de la Société coopérative «Casa per persone anziane» de Lugano (résidence pour personnes âgées, rebaptisée Residenza Emmy), membre et conférencière du Lyceum Club international de Lugano et animatrice d'initiatives culturelles, de bienfaisance et en faveur des consommateurs et consommatrices. Elle encouragea aussi la formation des jeunes femmes, en proposant notamment la création d'une école d'assistantes sociales, et fit partie du comité de l'Alliance de sociétés féminines suisses (ASF), de la commission nationale suisse pour l'Unesco et de l'Association internationale des journalistes de la presse féminine et familiale.

Figure de proue de la conquête du suffrage féminin au Tessin (1969) et en Suisse (1971), Iva Cantoreggi adhéra au Parti libéral-radical tessinois (Parti radical-démocratique, PRD), dont elle fut membre de la direction (1970). Elle siégea au Conseil communal (législatif) de Lugano (1972-1976) et fut candidate au Grand Conseil tessinois et au Conseil national (1975).

Présentation d'une exposition sur Carlo Cattaneo à la Bibliothèque cantonale de Lugano. Photographie de Liliana Holländer, décembre 1970 (Archivio di Stato del Cantone Ticino, Bellinzone, Fondo Liliana Holländer 3159.9).
Présentation d'une exposition sur Carlo Cattaneo à la Bibliothèque cantonale de Lugano. Photographie de Liliana Holländer, décembre 1970 (Archivio di Stato del Cantone Ticino, Bellinzone, Fondo Liliana Holländer 3159.9). […]

Sources et bibliographie

  • Associazione archivi riuniti delle donne Ticino, Massagno, Raccolta documentaria Donne ticinesi, Iva Cantoreggi (avec biographie détaillée).
  • Aziz, Sarah-Haye: «Dalla causerie al ghetto? Il contributo dei media di servizio pubblico al dibattito politico sull’emancipazione femminile in Ticino», in: Castelletti, Susanna; Congestrì, Marika (éd.): Finalmente cittadine! La conquista dei diritti delle donne in Ticino (1969-1971), 2021, pp. 157-177. 
  • Castelletti, Susanna; Hofmann, Lorenza; Stefanski, Karin: La Residenza Emmy. Storia di un’impresa femminile. 1959-2019, 2021.
Liens
En bref
Variante(s)
Zia Carlotta (pseudonyme)
Dates biographiques ∗︎ 14.2.1913 ✝︎ 19.6.2005

Suggestion de citation

Lorenza Hofmann: "Cantoreggi, Iva", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.12.2022, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/060160/2022-12-12/, consulté le 24.04.2024.